DAK’ART, écoutez-nous aussi ! avec CANNY

Nancy Seck est une jeune entrepreneure sénégalaise passionnée de mode.

Ingénieure en transport, c’est une jeune femme pleins de ressources.

Passionnée dans l’âme, elle a jeté son dévolu sur la maroquinerie.

Pour elle, l’entrepreneuriat constitue un moyen efficace qui permet aux femmes de se sortir d’affaire et  de gagner en autonomie financière.

Avec sa marque Canny, Nancy participera les samedis 3 et 4 juillet au Clos Norman à l’exposition-ventes au Clos Normand.

Cette deuxième édition de “Dak’art, écoutez-nous aussi!” est un évènement qui promeut les femmes entrepreneures évoluant dans l’artisanat.

Férrue du travail du cuir, Nancy crée avec dextérité des produits fabriqués au Sénégal avec une matière d’une rare résistance.

La marque, Canny se vend auprès d’une clientèle fidèle.

Elle propose des sacs de qualité, soigneusement confectionnés avec une originalité déconcertante dans son pays natal, le Sénégal.

Son leitmotiv, c’at de satisfaire une clientèle extrêmement exigeante qui impose un professionnalisme et une rigueur appuyée.

Toujours dans ce sillage, Canny met l’accent sur la satisfaction d’une clientèle exigeante en proposant des sacs de qualité.

Fabriqués avec amour, doublés d’une finition soignée et d’un design qui interpelle tous nos sens, les sacs Canny font faits pour séduire.

Canny, un appel à l’amour de soi.

Cette marque représente pour elle une ode aux femmes, celles qui osent affirmer leur style en toute circonstance.

«  J’ai dédié la marque aux femmes confiantes, passionnées et pleine d’énergie, d’où les couleurs vivantes que j’utilise. Les prix que j’offre sont abordables et très réalistes pour la matière travaillée et le design derrière. »

Avec une clientèle qui s’agrandit de manière impressionnante, elle entend s’imposer avec beaucoup de diligence dans ce secteur.

« J’ose espérer obtenir une renommée mondiale à travers la reconnaissance du produit de qualité que j’offre, et contribuer à la hausse de la consommation de nos produits made in Sénégal. »

 

 

Dede Didi

Henriette Anta FAYE, assistante éditoriale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *