Les blogs de dede didi partent à la découverte de l’actrice Charmelle Dieng

Charmelle et ses rêves…

Mon nom est Charmelle Dieng, je suis actrice depuis 2018 et j’ai 37ans.
J’ai embrassé le milieu de la télé avec la série Nafi.
A cette époque, je jonglais entre le travail à mi-temps d’ hôtesse d’accueil et mon boulot de vendeuse dans une boutique de prêt à porter .
J’avoue avoir toujours eu un penchant pour la mode et l’esthétique.
Alors pour moi, le fait de m’introduire dans le milieu du petit écran a augmenté en quelques sortes ma passion pour monde des paillettes.
Avec la télé, les personnalités que je contactais tous les jours, toutes ces stylistes connues ou pas qui m’habillaient et ces célébrités dakaroises que je cotoyais , je sentais grandir en moi cette envie de créer, de  confectionner, d’exposer, de défiler sur des modèles qui reflétaient mes rêves.

Ses rêves, on les réalise, on ne continue pas de rêver à les voir se réaliser…

Pour me lancer dans le bain, j’ai commencé à coudre mes propres habits.
Tout d’abord, j’ai opté pour des tenues d’un style tradi-moderne classique,  longues, pas trop serrées au niveau du ventre.
J’ai exposé mon projet à ma couturière qui les a réalisé avec professionnalisme. Mes modèles étaient bien appréciés, et il faut aussi dire que je les portais bien.
Ce qu’il faut prendre en considération, c’est que le regard extérieur est très important quand on est dans la mode.  Mes premiers modèles réussis, aimés, commandés et recommandés, j’ai foncé dans mon entreprise.
Il fallait  bouger très vite, car je sentais que j’étais sur la bonne voie. J’ai ainsi trouvé un nom, construit ma marque et développé une collection axée sur de jolis modèles accessibles à toutes les bourses.
C’est avec la tête pleine de rêve, du beau, de l’élégance, de la classe, du charme que je décidais alors de les charmer elles, mes clientes.
C’est ainsi que naquit ma marque CHARM’ELLE

Je reste originale…

Ma fabrique, c’est le thioup. Original, traditionnel aux belles couleurs vives et aux motifs uniques, j’arrivais ainsi à faire de la garde robe de mes clientes un lieu personnalisé.
En un temps record, mes charmm’eliennes, comme j’aime les appeler, sont tombées en amour de mes propositions originales.
Et n’ayant aucunement l’intention  d’arrêter en si bon chemin, la fonceuse que je suis réserve beaucoup d’autres surprises à mes futures clientes pour l’année 2021.
 
#dededidi_challenge_entrepreneurs

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *