L’île de Carabane ou la traversée douloureuse


Un accouchement tortueux

Saviez-vous que les femmes enceintes de l’Île de carabane devaient attendre pendant des heures pour qu’une pirogue disponible les aide à  traverser l’île?

Pour accoucher, les plus chanceuses, c’est à dire celles qui ont les moyens prennent un taxi. D’autres, les moins nanties, utilisent des moyens de transport vétustes comme des charrettes, parfois la marche à pieds pour rejoindre le poste de santé le plus proche.

La plupart accouchent en chemin, les moins chanceuses qui se retrouvent avec des complications et y laissent souvent  soit leurs vies soit des séquelles graves…

Du digital social.

Aujourd’hui, en prévision de l’ouverture des classes, la marraine d’une association de l’île a décidé de soulager ces mamans en offrant des fournitures scolaires à leurs enfants.

À travers le digital, face aux difficultés que rencontrent les plus démunis, Madame Anta Pierre a réuni ses amis pour agir de manière positive sur le changement de leur environnement.

72h Ile de Carabane

Elle a ainsi décidé d’organiser une visite caritative de 72h dans l’île afin de doter ces familles d’objets utilitaires et de nourriture.

La bonne dame appelle à collecter également tout ce qui pourrait les aider à entretenir leurs enfants :

– couches, habits, kits scolaires, nourriture, jouets éducatifs, serviettes hygiéniques etc. 

Les contacts sont disponibles sur l’affiche.

dede didi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *